Nous élaborons chaque jour les repas de manière vertueuse pour plus de 7000 convives de 7 à 77 ans et plus encore à travers notre belle région.

Quelles sont les cibles visées ?

Les directeurs d’établissements scolaires, d’entreprises, d’établissements médicaux-sociaux et aussi les producteurs locaux avec qui nous voulons collaborer pour permettre à nos chefs de cuisiner à leurs convives des produits issus de notre terroir.

En quoi votre projet va-t-il contribuer à promouvoir la gastronomie de la région Hauts-de-France ?

Nous avons la prétention d’être en train de créer la gastronomie collective qui renverse les dogmes de la restauration collective comme nous l’avons connue dans notre enfance. Comment ? En réinventant le parcours convive. En effet, dans nos restaurants, plus de plateaux, de ligne de self où l’on est servi à la chaîne, en file indienne. Chaque convive se sert en autonomie la quantité désirée avec pour seule consigne : de manger ce que l’on se sert. Seul le plat protidique est servi par le chef. Les mets proposés sont faits maison autant que faire se peut. Dans nos restaurants, les produits frais, bruts sont la norme et l’utilisation de toujours plus de produits locaux et ultra-locaux est un cheval de bataille pour nos Chefs le plus souvent issus de la restauration traditionnelle. Manger sain représente un véritable enjeu sociétal avec des répercussions sur la santé, l’économie locale, la planète.

En savoir +